Close
Votre panier est vide.
Rechercher
Retour à tous les articles

Le lys

Le lys

A la fois imposant et différent, tellement coloré, le Lys est sans conteste une fleur dotée d’une forte personnalité. Cette grande beauté remporte un réel succès dans les grands bouquets et les compositions sophistiquées.

 

Dans cet article nous allons vous faire découvrir le lys au-delà de ses apparences, découvrir ses origines, les nombreuses variétés et quelques conseils d’entretien.

 

VARIETES

Le lys est une plante à bulbe parmi les plus impressionnantes. C’est un Lillium de la famille des Liliacées aux nombreuses variétés et aux multiples couleurs. Le lys existe en blanc, pur ou doux, en rose, en rouge flamboyant, jaune, violet, dans de surprenantes teintes orangées et même dans diverses combinaisons de ces couleurs. Il peut être uni, à rayure, moucheté ou à bords colorés. Tellement de variétés, tellement de combinaisons qui rendent le lys si passionnant.

Dans son milieu originel il peut atteindre 1m50 de haut, et ses fleurs estivales peuvent atteindre un diamètre de 25cm !

La plupart dégage des senteurs comparables à celles d’un jardin oriental par une douce soirée d’été, mais certaines sont plus discrètes, et d’autres ne dégagent même aucun parfum.

Lys orangeParmi les nombreux assortiments de lys, le plus ancien est celui du « groupe asiatique ». D’autres font partie du « groupe oriental » qui sont généralement blancs, aux tiges relativement lourdes et au parfum prenant.

Le groupe le plus connu et le plus répandu est le « groupe Lilium Longiflorum » aux fleurs en forme de trompette, souvent blanches bien qu’il en existe des rouges et des roses. Le parfum est plus léger et plus délicat que dans les précédentes variétés.

Le « groupe L.A. » est un croisement du Longiflorum et du lys asiatique. Les teintes tirent plus dans les pastels clairs et les tiges sont plus compactes.

Plus récents le « groupe des lys orientaux à double fleurs », connu sous le nom de « Roselily » a la particularité d’être sans stigmate, cette variété ne tache pas donc et est dépourvu de parfum.

 

SYMBOLES

Le lys symbolise essentiellement la pureté. Il devient le symbole de la Vierge Marie lorsque les croisés l’introduisent en Europe. Il est également convié aux communions et aux noces catholiques, en tant que symbole de l’amour chaste et de la pureté.

Il est aussi symbole de la noblesse des sentiments, en rouge il clame la passion, en rose la tendresse, en jaune l’amitié et en orange le désir. Tout naturellement le lys prend, de par sa beauté, sa prestance et ses symboliques, une place privilégiée dans les bouquets et compositions.

 

ORIGINES 

Le lys se retrouve dans de nombreuses régions : en Corée, au Japon et dans certaines régions de la Sibérie, près de l’équateur, en Inde mais aussi en Europe, dans le Caucase, les Balkans, la Grèce, la Pologne, les Alpes et les Pyrénées. Enfin on le retrouve également dans la plupart des états d’Amérique, à l’exception du sud-ouest.

 

On retrouve déjà des traces du lys chez les Egyptiens et chez les Assyriens, où la fleur possèdait déjà un caractère sacré. Les Romains, en grands amateurs de parfums, considéraient eux aussi le lys comme une fleur aussi noble que la rose, séduits par son parfum suave. Chez les Grecs, le lys était la « fleur des fleurs », associé à la déesse Héra, symbole de la maternité.

 

ENTRETIEN

Lys roseFleurs coupées

  • Couper les tiges de 3cm environ en biais à l’aide d’un couteau bien aiguisé.
  • Veillez à ce que les feuilles ne soient jamais immergées.
  • Ajouter de la nourriture pour fleurs coupées à l’eau du vase pour les conserver plus longtemps.
  • Ne pas placer le vase en plein soleil, dans des courants d’air ou près d’une coupe de fruits : le lys est particulièrement sensible au gaz d’éthylène qui s’en dégage.
  • Refaire régulièrement le niveau d'eau dans le vase avec de l’eau du robinet.

Fleurs en terre ou en pot

  • Le lys aime les terres plutôt riches et bien drainées. Il redoute les terres calcaires.
  • Une situation bien ensoleillée est indispensable pour la floraison qui a lieu de juin à septembre.
  • Plantez au printemps de préférence, et profitez de beaux bouquets en été. Plantez les bulbes à environ 10-15 cm de profondeur et espacés d’au moins 15 cm. Faites des touffes de 4-5 bulbes.
  • En pot le lys a besoin d’un bon drainage et d’un pot percé au fond. Une fois bien en place, le lys est une plante qui réclame assez peu d’entretien. D’année en année vous succomberez toujours au charme de cette merveilleuse fleur.
  • Tuteurer les variétés les plus hautes pour éviter que les tiges ne cassent ou s’affaissent.
  • Couper les fleurs fanées au fur et à mesure en sectionnant la tige sous le pédoncule.
  • Arroser en cas de sécheresse ou de fortes chaleurs.
  • L’apport d’engrais n’est pas toujours nécessaire mais peut s’avérer utile lors de la floraison pour stimuler la croissance du lys. Optez pour un engrais pour fleur à bulbe.

Parasites

  • Le lys est, comme beaucoup de plantes, la proie de certains parasites comme les pucerons, les limaces ou encore les thrips. Mais le parasite le plus fréquent et le plus redoutable chez le lys reste le criocère qui est un coléoptère rouge à pattes noires qui se délecte des feuilles et des fleurs de lys et qui peut causer de gros dégâts. Détruisez les larves dès que possible.

 

Le lys est clairement une fleur épatante et charismatique. Si vous avez des questions plus spécifiques, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes en jardinerie. Retrouvez nos coordonnées sur ce lien.

Commentaires
Ecrire un commentaire Close Comment Form