Close
Votre panier est vide.
Rechercher
Retour à tous les articles

Belle jonquille, muse des peintres et poètes

Belle jonquille, muse des peintres et poètes

Quand l’hiver quitte doucement le jardin, les jonquilles se hâtent à fleurir vos parterres pour y apporter une première touche de couleur printanière. Peu de plantes respirent autant le printemps que la jonquille.

Offrez leur un peu de soin et d’attention, en échange les jonquilles vous offrirons chaque année un magnifique spectacle printanier, un appel poétique à sortir en douceur de votre cocon douillet, à profiter de l’arrivée imminente des beaux jours, du jardin et de ses couleurs, aussi éclatantes qu’un tableau de Lawrence Alma Tadema qui leur a dédié cette œuvre :

Alma Tadema - quand les fleurs reviennent

 

Jonquille ou Narcisse ?

Narcisse jonquille - planter par groupe de 10Jonquille, Narcisse, même fleur ou pas ? Quelle est la différence ? Est-ce la même famille ? Deux jolies sœurs peut-être ? Elles se ressemblent tellement. Beaucoup s’y perdent, nous allons donc y apporter un peu de clarté.

Le terme de Jonquille, Narcissus jonquilla, définit en réalité une espèce bien précise de narcisse. La jonquille fait donc partie du genre Narcissus, par contre tous les narcisses ne sont pas des jonquilles. C’est plutôt simple finalement. Mais si vous avez un doute, dites que c’est un narcisse...

Le narcisse lui fait partie de la famille des Amaryllidacé, et se décline en plus de 80 variétés dont le narcisse cyclamen, le narcisse poeticus (le narcisse des poètes), le narcisse canalicatus ou encore bulbocodium.

La jonquille, pour en revenir à elle plus spécifiquement, possède un gros bulbe conique à ovoïde et chemisé. De ce pied bulbeux sort une simple tige lisse et creuse surmontée de jolis boutons marron clair qui éclosent en de magnifiques trompettes jaunes et très parfumées. Un enchantement pour les sens.

 

Petit conseil : en parterre ou en compositions, regroupez les bulbes par petits groupes pour créer une masse du plus bel effet.

 

Symboles et origine

Pour parler de la symbolique de la jonquille il est nécessaire de se pencher (et le terme est bien choisi) sur le narcisse d’abord. Narcisse, dans la mythologie, était un chasseur Grecque d’une beauté exceptionnelle ( maman était nymphe, papa le dieu fleuve, ça aide un peu).

Mais comme bien souvent, le mythe de Narcisse n’est pas celui d’un long fleuve tranquille, loin sans faut. Narcisse est très fière, trop fier même, ce qui va le mener à être la victime d’une terrible vengeance menée, d’une juste colère, par la déesse Némésis. Un jour alors qu’il se penche sur une source d’eau, il y voit son reflet et en tombe amoureux. Les fins divergent en fonction des versions, mais toutes ont en commun une conclusion tragique.

Le rapport avec la plante ? Et bien si le narcisse porte son nom, c’est à cause de l'inclinaison de ses fleurs en direction des points d'eau, de sa beauté reconnue et de son caractère toxique…. La jonquilles en porte également les caractéristiques.

Toutes les variétés proviennent du narcisse sauvage, qui pousse sur l'hémisphère nord. Les variétés que nous connaissons chez nous se sont essentiellement propagées depuis l'Espagne et le Portugal vers le nord de l'Europe.

La jonquille est source d'inspirations, plante nationale du pays de Galles, elle est au centre également de nombreuses œuvres artistiques. Parmi celles-ci nous avons déjà cité celle de Lawrence Alma Tadema - "Quand les fleurs reviennent". Une autre, très connue, est le poème de William Wordsworth, une splendide ode à cette plante :

"Narcisse'Les Jonquilles' du poète William Wordsworth (1770-1850)

J’errais solitaire comme un nuage
Qui flotte au-dessus des vallées et des monts,
Quand tout-à-coup je vis une nuée,
Une foule de jonquilles dorées;
À côté du lac, sous les branches,
Battant des ailes et dansant dans la brise.

Drues comme les étoiles qui brillent
Et scintillent sur la Voie lactée,
Elles s’étendaient en une ligne sans fin
Le long du rivage d’une baie :
J’en vis dix mille d’un coup d’œil,
Agitant la tête en une danse enjouée.

Les vagues dansaient à leurs côtés ; mais
Elles surpassaient les vagues étincelantes en allégresse :
Un poète ne pouvait qu’être gai,
En une telle compagnie :
Je les contemplais, les contemplais mais pensais peu
Au présent qu’elles m’apportaient :

Car souvent, quand je m’allonge dans mon lit,
L’esprit rêveur ou pensif,
Elles viennent illuminer ma vie intérieure
Qui est la béatitude de la solitude ;
Et mon cœur alors, s’emplit de plaisir
Et danse avec les jonquilles.

 

William Wordsworth
Traduction : Catherine RÉAULT-CROSNIER

 

Culture et entretien

  • Floraison : De février à avril
  • Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
  • Type : vivace
  • Sol : neutre et drainé
  • Plantation : plantés de septembre à novembre, en plaçant les bulbes dans un trou qui fait trois fois la hauteur du bulbe afin de le protéger des gelées hivernales….
  • Un peu d’attention et de soins pour profiter dès le printemps d’une splendide floraison, un véritable spectacle lorsque les jonquilles sont plantées par groupe, 8/10 bulbes environ.
  • Assurez-vous que la terre soit bien drainée, car une eau stagnante pourrait provoquer la pourriture du bulbe.
  • Ne coupez les feuilles que lorsqu’elles ont bien jauni car, c’est à ce moment qu’elles constituent leurs réserves pour l’année suivante….
  • Jonquille en pot : vous pouvez aussi faire fleurir les jonquilles à l’intérieur de votre maison, de l’automne jusqu’au début du printemps.
    • Dès le mois de septembre et jusqu’au mois de janvier, dans un pot ou une coupe, faites un lit de terreau sur 3 ou 4 cm.
    • Placez 2 ou 3 bulbes de jonquilles de manière à ce qu’ils se touchent pour obtenir un bel effet compact.
    • Couvrez avec du terreau en laissant juste les pointes des bulbes sortir.
    • Placez le tout dans un endroit frais, obscur et relativement humide.
    • Dès que les feuilles sortent, placez la coupe dans un lieu lumineux et un peu moins frais (environ 10-15°)
    • Quelques jours plus tard vous pourrez les mettre dans votre maison pour profiter de la floraison.

 

Si vous vous retrouvez confronté à une question qui n’a pas été abordée dans cet article n’hésitez pas à contacter nos spécialistes en jardinerie (une question sur la jonquille ou le narcisse,contactez-nous ici pour nous contacter sur les jonquilles, narcisses et autre plantes...), ils se feront un plaisir de vous renseigner.

Commentaires
Ecrire un commentaire Close Comment Form