Close
Votre panier est vide.
Rechercher
Retour à tous les articles

Le rosier : variétés, plantation et entretien

Le rosier : variétés, plantation et entretien

Le rosier est une plante magnifique au feuillage généralement caduc, très prisée au jardin car elle y apporte un spectacle des plus grandiose. De formes et couleurs très variées, le rosier est devenu l’une des plantes les plus populaires et les plus cultivées au jardin.

Dans cet article nous allons vous en apprendre un peu plus sur les rosiers, leurs origines, où et comment les planter, les entretenir et reconnaître quelques maladies courantes.

Table des matières

Origines du rosier

Le rosier a été importé de l’Orient mais pousse aujourd'hui à peu près partout dans le monde. Il fait l’objet d’une multitude de croisements, si bien que les cultivars se déclinent par milliers.

Le rosier est une plante qui existe à l’état sauvage depuis des lustres. On a retrouvé des restes fossilisés de roses sauvages ayant fleuris il y a plus de 40 millions d’années. Et le plus ancien rosier du monde aurait plus de 1 000 ans, il pousse contre les murs de la cathédrale de Hildesheim, en Allemagne. Il s’agit d’un grand églantier de l’espèce « Rosa Canina ».

Les rosiers vendus dans le commerce ont quant à eux une longévité variable, entre 10 et 15 ans, voir 20 ans et plus pour certaines variétés.

Les variétés

Rosiers - variétésLe genre Rosa compte plusieurs centaines d’espèces ainsi que plusieurs milliers de cultivars.

Les formes peuvent être très variées. On distingue les rosiers suivant leur formes, le port de leurs fleurs ou leurs origines :

  • Les rosiers buissons à grandes fleurs (hybrides de thé), qui portent de grandes fleurs solitaires au bout de longues tiges d’environ 70 cm jusque 1,5 m. Ils sont généralement utilisés en massifs et bordures, et en fleurs coupées.
  • Les rosiers buissons à petites fleurs (polyanthas...) portent plusieurs petites fleurs en bouquets sur chaque tige. Ceux-ci sont utilisés en massifs, bordures ou en bouquets.
  • Les rosiers grimpants qui peuvent recouvrir de grandes surfaces. Idéaux pour couvrir des murs ou façades, le long de pergolas, treillis ou barrières.
  • Les rosiers lianes pour fleurir les colonnes, pergolas, le long d’arceaux ou de tonnelles.
  • Les rosiers couvre-sol dont les branches poussent horizontalement et de hauteur variable mais relativement basse.
  • Les rosiers tiges qui poussent en buissons de grosses fleurs ou fleurs groupées. Sa hauteur se situe en moyenne autour de 100 cm à 170 cm suivant la variété.
  • Les rosiers miniatures qui forment de petits buissons entre 25 cm et 50 cm. Ils se plantent en bordure, ou en pot.

Citons également Les rosiers anciens et les rosiers anglais.

Les fleurs de la plante sont utilisées comme plantes ornementales mais ont aussi d’autres usages : elles sont utilisées comme huile essentielle très qualitative, et certains cultivars sont utilisés pour la production de bonbons, de confitures ou de liqueurs.

Caractéristiques

Rosier - caractéristiquesLe rosier bénéficie d'une très bonne rusticité, de façon générale (-20 à -30°C).

  • Famille : Rosacées
  • Type : arbuste à fleurs
  • Origine : Asie
  • Couleur de la fleur : rouge, rose, blanc, orange, saumon, jaune...
  • Plantation : novembre à avril
  • Floraison : printemps jusqu'à l'automne
  • Hauteur : de 0,25m (rosier miniature) jusqu'à 10 mètres (rosier liane)

Comment planter votre rosier

La meilleure méthode pour cultiver vos roses est d’acheter un jeune plant dans nos jardineries (en conteneur). Il est beaucoup plus compliqué de cultiver des roses à partir de graines. La germination est très délicate et demande de bonnes connaissances de la plante.

Si vous achetez un plant à racines nues, vous devrez le faire tremper dans l’eau pendant la nuit avant de le planter. Il faudra ensuite nettoyer les racines, tailler les parties abimées ou trop longues. Enfin il faudra praliner les racines avec un mélange d'argile, de terre de jardin, d'eau et de compost, ou plus simplement avec un pralin déjà prêt à emploi.

  • Plantez le rosiers entre novembre et avril, hors périodes de gel bien entendu.
  • Avant de planter le jeune rosier dans votre jardin, le sol doit être bien travaillé afin d’éliminer les mauvaises herbes et de préparer la terre (ameublie et fertilisée) pour accueillir le nouveau plant.
  • Choisissez bien son exposition. Les roses ne peuvent produire de belles fleurs que dans des endroits qui profitent de plusieurs heures de soleil direct, comptez au moins 6h.
  • En ce qui concerne leurs besoins en sol, les roses préfèrent les sols profonds, riches, mais bien drainés, afin de se développer. Le type de sol peut varier, les rosiers s’en contente.
  • Vous devez creuser un grand trou, entre 30 et 50 cm en fonction de la taille des racines, et placer doucement le jeune plant avec la boule de terre. Le collet devrait dépasser du sol d’environ 3 cm.
  • Remplissez ensuite le trou, tassez fortement et arrosez.
  • Formez une petite buttée à la base avec un peu  de terre pour protéger le plant des gelées. Il faudra la retirer lorsque la végétation débutera.

  • Si vous souhaitez planter des roses dans un pot, remplacez le pot d’origine par un pot en argile ou en ciment. N’oubliez pas que vous aurez peut-être à replanter votre rosier dans un nouveau pot plus grand tous les deux ans.
  • Vous pouvez envisager d’acheter un mélange spécial de terre enrichie pour roses en jardinerie et mélanger le sol avec de la perlite pour une aération et un drainage optimal.

Si vous avez choisi des rosiers grimpants ou lianes, un système de soutien tel qu’une pergola est nécessaire.

Entretien de votre rosier

Rosier - entretien

  • Les roses ont besoin d’eau pour produire de belles fleurs. Pensez à les irriguer régulièrement, surtout en été, où l’arrosage est nécessaire au moins une ou deux fois par semaine dans la plupart des cas. Attention, lors des arrosages, à ne pas mouiller le feuillage, arrosez le pied.
  • Désherbez régulièrement, et griffez la terre afin de retirer les petites racines et aérer le sol par la même occasion.
  • Supprimez les fleurs fanées.
  • Les rosiers ont besoin d’être taillés. C’est important pour son maintien, son état de santé général, l’aération et la pénétration du soleil. Vous devrez éliminer chaque année les pousses faibles, malades ou âgées. La taille peut être quelque peu différente d’une variété à l’autre, n’hésitez pas à demander conseil auprès de nos spécialistes en jardinerie.
  • Dans la plupart des cas, la taille a lieu au début du printemps, après les dernières gelées. Toutefois, il peut être nécessaire de procéder à de légères opérations de taille en automne (en particulier pour les rosiers grimpants).

Maladies et parasites

  • Les pucerons, principalement au printemps, sur les jeunes pousses et les feuilles. Ils provoquent des taches chlorotiques.
  • Les Tetranychus, l’un des ennemis les plus communs du rosier. Ce parasite vit principalement sur la face inférieure des feuilles, où il se nourrit en aspirant les sucs de la plante. Une fois attaqués, les feuilles du rosier jaunisses et sèches.
  • Des taches noires causées par le champignon Diplocarpon rosae, l’une des maladies les plus courantes des rosiers. Peu à peu, les feuilles infectées jaunissent et tombent.
  • L’oïdium, une maladie causée par un champignon. On observe alors des taches chlorotiques sur les feuilles, les tiges et les bourgeons.
  • Le mildiou, une maladie causée par le champignon Peronospora sparsa, qui provoque des taches anguleuses et chlorotiques sur les feuilles. Les excroissances grises du champignon apparaissent généralement sur la face inférieure du feuillage. Les feuilles deviennent jaunes.

Dans tous les cas, maladie ou parasite, la prévention reste la meilleure arme pour protéger votre rosier. Une fois attaqué, vous devrez vous orienter vers des traitements chimiques adéquats, produits que vous trouverez en jardinerie.

Bouquets et fleurs coupées : La rose, la fleur reine (tournesols.com)

Si vous avez des questions plus spécifiques, n’hésitez pas demander conseil à l’un de nos spécialistes en jardinerie.

Commentaires
Ecrire un commentaire Close Comment Form