Close
Votre panier est vide.
Rechercher
Retour à tous les articles

Une bonne association de plantes aromatiques

Une bonne association de plantes aromatiques

Aidez les plantes à se développer dans un environnement plus sain avec une association de plantes aromatiques intelligente, utile et originale ! Dans cet article nous allons vous expliquer tout d’abord les avantages liés à une association de plantes aromatiques dans un même pot ou sur une même parcelle. Nous allons également faire un rapide tour des erreurs à ne pas commettre.

 

Mais plus encore nous allons élargir votre vision d’une association réussie de plantes aromatiques, et vous montrer qu’aux plaisirs gustatifs peuvent s’ajouter de jolies touches déco sympathiques et rafraichissantes. C’est ce que nous appellons le Companion Planting (concept que nous avions déjà développé de façon plus générale dans cet article : Companion planting - plusieurs plantes dans un pot).

 

LES AVANTAGES

Association de plantes aromatiquesD’abord brossons un rapide tableau des avantages liés aux bonnes associations de plantes aromatiques. Le premier avantage est bien entendu le gain de place. Regrouper les plantes dans un même pot vous permettra de gagner un espace précieux, surtout en cuisine. En jouant sur les hauteurs, il est même possible d’associer aux plantes aromatiques des plantes plus décoratives pour obtenir un résultat très original.

 

L’autre grand avantage d’une association de plantes aromatiques est de permettre d’associer les bienfaits de chacun, coupler les avantages des unes pour installer un environnement plus sain, lutter contre les nuisibles, maladies ou champignons auxquels les autres sont sensibles, et permettre à ces plantes de s’entraider efficacement. 

 

Enfin, ce qui est peut-être moins évident au premier abord, une bonne association de plantes aromatiques, ensemble ou avec d’autres plantes, vous permettra d’apporter une touche décorative très originale et très en vogue pour agrémenter vos cuisines, terrasses, et jardins.

 

PREMIERS PAS

La première chose à faire lorsque l’on se lance dans un projet de Companion Planting est de bien réfléchir à ce que vous désirez obtenir, prenez en compte l’aspect gustatif et l’aspect décoratif. Visualisez le résultat dans l’espace, la pièce, le coin que vous aurez choisi. Quelles sont les couleurs ou les matières que vous désiriez associer, quel style de pots serait le plus adapté ?

 

Après l’aspect esthétique il faudra se pencher sur l’aspect technique. Prenez soin de vous renseigner sur les besoins, les bienfaits mais aussi les risques que la plante craint le plus. Prévoyez des regroupements de plantes qui vont pouvoir vivre ensemble, avec les mêmes besoins, tout en luttant contre les nuisibles tant redoutés par l’autre.

 

Pensez également à la taille de la plante et des racines. Associez de préférence des plantes à racines profondes avec des plantes à racines courtes, des plantes hautes avec des basses, gagnez ainsi de la place sans risquer de voir les plantes s’étouffer entre elles.

 

Une fois que votre projet sera bien réfléchi, lancez-vous !

 

PAR EXEMPLE

Association de plantes aromatiques - les bonnes idéesAu soleil dans une terre bien drainée qui sèche facilement : Semez ou plantez le thym, le romarin, le laurier, la sarriette et la marjolaine.

Au soleil toujours mais dans un sol qui reste frais cette fois : Semez ou plantez du basilic, de la ciboulette, de la coriandre et de la tagète estragon.

Si le coin choisi est plutôt à la mi-ombre dans une terre qui reste fraiche : plantez alors du cerfeuil, du persil, de l’estragon, de l'oseille et du céleri perpétuel.

 

Dans les associations intéressantes vous avez également la sauge qui aide à garder à distance différents insectes qui ciblent le romarin.

La ciboulette qui éloigne les champignons des rosiers et, tout comme le basilic, repousse les pucerons des tomates.

Une autre combinaison gagnante est celle de la bourrache avec le fraisier.

Par ailleurs, si la lavande attire (de par son parfum) les abeilles et les papillons, elle dissuade aussi les insectes affamés. Alors, donnez à cette plante une belle place dans votre jardin d'herbes aromatiques et de légumes.

Les exemples ne manquent pas, partez d’un point de départ, une envie de saveur à retrouver dans votre assiette, un aspect visuel que vous désirez retrouver dans votre cuisine, puis prenez quelques renseignements et testez vos propres associations, prenez des risques, et amusez-vous !

 

ASPECT VISUEL

Associations de plantes aromatiques - le design - aspect visuelComme nous le disions en début d’article, l’aspect visuel est aussi important que l’aspect gustatif, c’est le propre du Companion Planting. Construisez votre jardin, votre espace aromatique en cuisine, de manière à ce qu’il vous plaise aussi visuellement. Car la chose à ne jamais perdre de vue c’est que vous le faite pour vous apporter du plaisir !

Amusez-vous avec le choix des pots, avec des formes et des couleurs originales qui vont bien faire ressortir l’esthétique de vos plantes, légumes ou herbes.

 

Alternez les hauteurs mais aussi les odeurs et les saveurs. Profitez du parfum de certaines plantes pour les associer à d’autres qui ne dégagent aucune odeur particulière.

N’oubliez pas non plus que chaque plante suit un cycle naturel, certaines sont vivaces et d’autres annuelles.

Faites vos tests, essayez, observez et développez vos propres formules !

 

LES ERREURS A NE PAS COMMETTRE

Comme nous l’avions déjà mentionné : évitez d’associer des plantes aromatiques avec d’autres plantes qui n’ont pas du tout les mêmes besoins : le basilic aime par exemple une terre classique type terreau universel, fraîche et humide, une exposition mi-ombre et des apports réguliers en engrais ; alors que le thym préfère lui un substrat drainant type sable et plutôt sec, le plein soleil et quasiment aucun amendement.

 

Certaines plantes doivent rester isolées comme la menthe qui est très invasive, ou l’origan qui s’étend très rapidement. La sauge officinale qui secrète des substances dans le sol qui empêchent le développement des autres végétaux. Ces plantes sont à placer à part, sur leur parcelle ou dans leur pot.

 

 

Finalement le mot d’ordre reste : prenez du plaisir ! Expérimentez, amusez-vous et laissez-vous guider par votre intuition. Apprenez, n’ayez pas peur de vous tromper, et recommencez avec l’expérience acquise. C'est aussi ce qui fait tout le charme du jardinage.

Si vous avez des questions plus spécifiques, n’hésitez pas à demander conseil à l’un de nos spécialistes en jardinerie. Ils se feront un plaisir de vous renseigner.

Commentaires
Ecrire un commentaire Close Comment Form