Close
Votre panier est vide.
Rechercher
Retour à tous les articles

Pelargonium : culture et entretien

Le pélargonium, star des balcons

Le Pélargonium de par sa floraison longue, généreuse, et aux multiples couleurs, est la star incontestée de vos balcons et jardinières. Souvent appelé, à tort, Géranium, il est cultivé comme une annuelle, et demande à être mis à l'abri du gel en hiver. Il aime les endroits bien ensoleillés, et vous donnera pleine satisfaction du printemps jusqu’aux premières gelées.

 

Un plaisir des sens, décorative et odorante

Les pélargoniums présentent une large variété de formes, de couleurs, de textures et surtout de délicieux parfums. Leur floraison longue et abondante vous enchantera de Mai jusqu'aux premières gelées.

Caractéristiques

  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Utilisation : balcon ou terrasse, serre et véranda, couvre-sols, massifs ou bordures
  • Plantation : pleine terre, bacs, pots ou jardinières
  • Floraison : Mai à Octobre
  • Type de sol : humus ou terreau
  • PH du sol : sol alcalin, sol neutre
  • Humidité du sol : sol drainé

 

Le soleil est son ami

Le Pélargonium, qui ne doit pas être confondu avec le Géranium même si c'est souvent le nom qu'on lui donne, n’est pas rustique sous nos climats. Il est plutôt cultivé comme une annuelle. Il peut supporter une température de 0° mais évitez de l’exposer à des températures plus basses, gardez-le à l’abri du gel en hiver.

Etant d’origine subtropicale, il a besoin de chaleur et d’un emplacement ensoleillé. Toutefois évitez de l’exposer au-delà d’une température de 27°

Semez vos Pélargoniums de Mars à Juin, avec une profondeur de semis de 1cm. Respectez 20 à 30cm de distance entre les semis en fonction des variétés. Vous pouvez aussi les acheter en godet prêt à planter. La levée se fera sous 10 à 15 jours.

 

Différentes variétés pour une utilisation diversifiée

On compte environ 300 espèces et près de 1 000 variétés. Cependant, on distingue surtout quatre groupes de variétés de Pélargoniums

Le Pélargonium zonale, aux grosses fleurs simples ou doubles, est très répandu en été sur les balcons et dans les massifs. Ses feuilles larges rondes et vertes ont un anneau plus foncé typique de l’espèce. Certaines variétés peuvent avoir un feuillage panaché, parfois tricolore. Sa taille peut varier de 0,35 à 1m. Leurs variétés se distinguent par leur couleur rouge, pourpre, orange, rose, violette…

Le Pélargonium lierre, à port retombant et très étalé, est utilisé en balconnière ou en suspension. Ses tiges peuvent atteindre 1m de longueur. Il présente des feuilles vertes vives qui évoquent le lierre et de petites fleurs simples ou doubles. Le ‘Roi des balcons’ rouge vif, très vigoureux et doté d’une abondante floraison est sans doute l’un des plus connus.

Le pélargonium des fleuristes, à grandes fleurs, est principalement cultivé en intérieur. Il peut toutefois séjourner tout l’été dehors s’il est protégé des intempéries. Son feuillage vert présente des feuilles larges et dentées. Ses fleurs, très volumineuses se développent en inflorescence.

Et enfin, le Pélargonium à feuillage odorant et décoratif, issu de nombreuses hybridations horticoles. Il peut être planté en balcon, en terrasse, ou près d’une allée, pour vous permettre d’humer leurs parfums si subtils.

 

Entretien et conseils

Les arrosages des Pélargoniums installés en pots doivent être copieux et réguliers. Laissez toutefois le substrat sécher entre deux apports d'eau. Comptez environ une fois par semaine.

Pour les cultures en terre, l’arrosage s’effectue uniquement les premières semaines qui suivent la plantation. Préférez l’arrosage le matin.

A la plantation, apportez un engrais de fond riche en azote et mélangez-le avec le terreau. Il agira pendant environ 6 semaines. Par la suite, apportez de l’engrais riche en phosphore tous les mois jusqu’à l’automne, car les Pélargoniums en consomment énormément pour leur floraison.

Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure, afin de stimuler la floraison.

Les pélargoniums ne supportent pas le gel. Il est donc nécessaire de les rentrer pendant l'hiver. Installez-les dans un endroit lumineux, frais et sec. Arrosez les plants très modestement, toutes les deux semaines par exemple.

 

Les ennemis du Pélargonium

Les insectes nuisibles du Pélargonium sont les mouches blanches, les escargots, les pucerons, ou les araignées rouges qui aiment les périodes chaudes. Les limaces noires, quant à elles, apparaissent l’automne et préfèrent s’attaquer aux jeunes pousses.

Vous trouverez chez Tournesols toute une variété de solutions écologiques et ciblées pour lutter contre les indésirables en respectant à la fois vos plantations et la faune de vos jardins. N’hésitez pas à demander conseil auprès de l’un de nos spécialistes.

Niveau maladie, votre Pélargonium peut être atteint de la pourriture grise, de la rouille (taches rouille sur les feuilles, spores visibles sous la feuille),de la verticilliose (pourriture des tiges), ou du botrytis (une moisissure grisâtre). Les feuilles atteintes doivent être enlevées et la plante traitée.

Veillez à respecter un entretien équilibré, un apport d’engrais suffisant, et un arrosage adapté. Si ce dernier est trop important la plante peut en souffrir. Espacez alors le délai entre deux arrosages.

 

Commentaires
Ecrire un commentaire Close Comment Form