Close
Votre panier est vide.
Rechercher
Retour à tous les articles

Les plantes dépolluantes

Les plantes dépolluantes

Déstockage Grande action déstockage pendant tout le mois de juillet ! Profitez-en !

Plantes dépolluantes : les espèces qui vous veulent du bien

Les plantes dépolluantes sont incontournables. Certaines sont très efficaces pour purifier l'air de votre intérieur. Quelles sont-elles ?
Voici plusieurs espèces parmis les plus bénéfiques pour votre intérieur.

 

L'action des plantes dépolluantes

Aujourd’hui, il est prouvé que certains matériaux de construction et produits d’entretien nous empoisonnent la vie. Littéralement ! Colles, peintures, meubles en bois stratifié, encres, produits ménagers, fumées des poêles ou celles des cigarettes… sont autant de polluants. De ces sources émanent des composés chimiques volatils qui affectent l’état de santé des personnes. Maux de tête, fatigue chronique, allergie… C'est là que les plantes dépolluantes entrent en jeu, en purifiant l'air, tout en étant jolies, apaisantes et productrices d'oxygène.

Vous avez peut-être entendu parler des plantes dépolluantes, mais savez-vous comment elles agissent ? Les plantes dépolluantes absorbent les polluants présents dans l'air par les feuilles, les tiges, les troncs. Ces polluants sont transformés en nutriments pour les plantes par des micro-organismes dans les racines.

Les plantes dépolluantes produisent de la vapeur qui humidifie l'air. Cette humidité réduit les désagréments liés aux problèmes respiratoires et rend l'air plus sain. Parmi les nombreuses plantes dépolluantes, il en existe quelques unes particulièrement efficaces.

 

Le dracaena

DracaenaParmi les plantes dépolluantes les plus efficaces, le dracéna est l'une des plus intéressantes. Cette plante dépolluante d'intérieur est active dans toutes les pièces.

Le dracéna agit sur :

  • Le formaldéhyde, qu'on retrouve dans le tabac
  • Le benzène présent dans le tabac, les colles, les plastiques, les solvants ou les encres
  • Le trichloréthylène qui est dans les solvants, les peintures, vernis ou colles pour moquettes
  • Le xylène décelable dans les solvants
  • Le toluène qui est dans le tabac et les solvants
  • Le monoxyde de carbone issu des appareils de chauffage par combustion et la cigarette

Le dracéna marginé est parfait comme plante de bureau et peut être exposé plein soleil à lumière indirecte. Arrosez-le régulièrement tout en laissant sécher le terreau en surface entre deux arrosages. Il supporte une ambiance chaude à fraîche, et des températures froides jusque 8°C. Pour l'entretenir, lavez le feuillage avec une éponge humide. Pour un beau feuillage, mettez de l'engrais dilué dans l'eau d'arrosage une fois par mois entre mars et septembre.

 

Le lierre, facile d'entretien

Le lierre a une bonne action dépolluante et humidifie l'atmosphère. Il est actif sur le formaldéhyde, le benzène et l'ammoniac. Il fait partie des plantes dépolluantes qui embellissent votre intérieur en le faisant grimper.

Le lierre est une plante d'intérieur simple à entretenir, à condition que vous ne l'arrosiez pas trop. Pour ne pas le noyer, attendez que le terreau en surface sèche avant de l'arroser à nouveau. Le lierre nécessite peu de lumière et s'épanouit à des températures fraîches.

 

Le solide ficus

Plantes dépolluantes - ficusPeu savent que le ficus fait partie des plantes dépolluantes. Il absorbe le formaldéhyde, l'ammoniac, le xylène et le toluène.

Le ficus est solide, à condition de ne pas le déplacer. Il supporte mal les changements de pièce et les déménagements. Il est très résistant aux températures, pouvant supporter une atmosphère chaude à froide, jusqu’à 0°C.

Il peut être installé dans n'importe quelle pièce sans courants d'air, comme un bureau. En été, il peut par contre très bien être installé dans une serre ou une véranda. En hiver, faites-le profiter d’une lumière claire. Exposez le ficus en plein soleil ou à lumière indirecte sans trop de zones d’ombres. Pour l’arrosage, soyez généreux du printemps à l’automne et plus modéré le reste de l’année.

 

Le Spathiphyllum

Le spathiphyllum a une floraison durable et est l'une des meilleures plantes dépolluantes. Il humidifie l'atmosphère et peut être installé dans toutes les pièces de votre habitation. Il absorbe beaucoup de polluants :

  • Le formaldéhyde
  • Le benzène
  • L'ammoniac
  • Le trichloréthylène
  • Le xylène

Le spathiphyllum est facile à cultiver et convient aux débutants. Exposez le spathiphyllum dans une lumière allant de l’ombre à la lumière tamisée mais jamais en plein soleil. Les températures idéales doivent être chaudes, avoisinant les 18°C et supporte la fraîcheur jusque 15°C.

Apportez un engrais pour plantes fleuries une fois par mois entre mars et septembre, mais pas le reste de l’année car cela pourrait dessécher les feuilles et faire mourir les fleurs. Arrosez abondamment du printemps à l’automne et plus modérément le reste de l’année. Le spathiphyllum fait partie des plantes dépolluantes qui supporte d’avoir les racines dans l’eau mais non de sécher. Brumisez donc de l'eau sur les feuilles régulièrement pour garder un taux d’humidité élevé.

 

Chlorophytum comosum

Plantes dépolluantes - ChlorophytumUne plante magique, chaque partie de cette plante est prévue pour faire le job !  Et quelle efficacité ! Le chlorophytum absorbe de nombreux polluants dont le formaldéhyde et la quasi totalité de monoxyde de carbone en 24 h. Et il supporte toutes les conditions de culture ! Un must !

 

Le Pothos

Le pothos, surtout celui au feuillage panachées de jaune, en suspension ou tuteuré, s’adapte à tous les recoins de la maison. Il y traque bon nombre de polluants comme le benzène, le monoxyde de carbone ou la toluène. Son action serait augmentée par la légèreté du substrat dans lequel il pousse.

 

D'autres plantes agissent particluièrement bien sur des polluants bien précis. Parmis celle-ci citons : 

  • Le Rhapis excelsa et l'Anthurium agissent efficacement contre l'Amoniac.
  • L'Aréca, le Dieffenbachia, La Fougère de Boston sont très actives contre le Xylène.
  • Le Schefflera actinophylla, le Philodendron et plusieurs palmiers font des merveilles contre le Formaldéhyde.

 

Si vous désirez obtenir plus d'informations, de conseils concernant les soins, ou si vous avez des questions plus spécifiques, n'hésitez pas à demander conseil auprès de nos spécialistes en jardinerie

Commentaires
Ecrire un commentaire Close Comment Form