Close
Votre panier est vide.
Rechercher
Retour à tous les articles

Quelles plantes aquatiques installer dans un bassin ou un étang ?

Quelles plantes aquatiques installer dans un bassin ou un étang ?

Vous désirez installer un point d’eau dans votre jardin, ou même sur votre terrasse, y apporter un cachet, en faire un lieu vivant et agréablement ornementé ? C’est une excellente idée ! Vous apporterez à cet espace une nouvelle dimension, un espace des plus agréables à observer.

Pour vous y aider nous avons créé une série d’articles pour :

  • Vous aider à installer un bassin préformé (article à venir)
  • Vous expliquer comment créer un petit bassin dans un récipient afin d’être installé sur une terrasse ou dans un petit espace (cfr. : Fabriquer un petit bassin aquatique)
  • Quelles sont les plantes aquatiques à utiliser en fonction des besoins. Ce sera l’objet de cet article.

Le choix des plantes

Vous avez choisi l’endroit, l’espace disponible, le type de conteneur, vous avez une idée de ce que vous désirez, c’est déjà cela de fait. Maintenant il va falloir faire un choix parmi les plantes à installer. Ce choix va bien dépendre de plusieurs facteurs : l’espace utilisé et disponible, tant dans le bassin qu’autour, les besoins spécifiques à un point d’eau et son équilibre biologique.

Il sera nécessaire de garder une eau claire et d’oxygéner votre bassin tout d’abord. Ensuite, vous devrez penser aux plantes décoratives à y placer, juste en surface, au-dessus de la surface ou juste en dessous de la surface. Et enfin il faudra penser à planter sur le pourtour de votre bassin, en fonction à nouveau de votre espace disponible, et de la nature du terrain.

Oxygéner votre bassin

Plantes aquatiques oxygénantesDeux solutions existent pour bien oxygéner votre bassin. La première, est d’installer une pompe et un matériel de filtrage conjugué à l’utilisation de plantes aquatiques correctement sélectionnées. C’est une bonne solution, efficace, surtout lorsque la proportion de plantes est limitée. Ces appareillages apportent également un effet de courant, peuvent être aménagés en cascades, fontaines, et apporter une atmosphère zen et très agréable dans votre jardin.

L’autre solution que nous allons développer ici est l’utilisation unique de plantes aquatiques. Dans ce cas-ci seules les plantes seront utilisées pour oxygéner l’eau et en filtrer les impuretés. Une solution qui fonctionne également à condition de couvrir la surface du bassin d’au minimum 1/3 de plantes et de bien choisir celles-ci. C’est également une solution adaptée à de tout petits points d’eau, installés dans des bassines, tonneaux ou autres conteneurs réduits ([lien]).

Les plantes oxygénantes

Les plantes oxygénantes sont nécessaires à la faune aquatique, si vous comptez installer des poissons dans votre bassin, mais également et surtout aux bactéries qui s’y trouvent. Et ces bactéries sont primordiales pour :

  • Désagréger les déchets organiques afin d’être assimilés par les plantes
  • Et donc à nourrir les plantes
  • Et ainsi à limiter l’accumulation des matières organiques, limiter l’envasement et rendre ainsi l’eau plus claire. Et pour cela il faut de l’oxygène !
  • Si vous installez des poissons, les plantes en question leur fourniront l’oxygène nécessaire, un abri et de l’ombre.

Une petite chaine de biodiversité bien huilée en somme.

Parmi les plus connues citons :

  • Les hippuris vulgaris, aussi oxygénantes que décoratives. Cette plante vivace aquatique fait partie de la famille des Plantaginacées. C’est une vivace à rhizome horizontal dont les tiges sont hautes de 20 à 50 cm, dressées, cylindriques et creuses. Lorsqu’elles émergent de l’eau, les tiges ressemblent à de petits sapins très décoratifs.
  • Potamogeton natans : vivace aquatique rustique à tige cylindrique, très oxygénante et décorative avec ses feuilles ovales et flottantes, et une floraison en forme d’épis. Elle préfère les eaux calmes et stagnantes. Attention quand même à sa croissance rapide qui peut se révéler envahissante si on n’y prend garde.
  • Les Callitriches : plantes aquatiques de la famille des Plantaginacées. Leurs tiges produisent de petites feuilles qui se développent sous l’eau puis, une fois la surface atteinte, produisent de petites rosettes étoilées très décoratives.
  • Les renoncules flottantes : une charmante vivace qui forme un tapis dense à la surface de l’eau. Ses feuilles sont immergées, disposées en fines lanières qui s’agglomèrent en pinceaux lorsqu’elles sortent de l’eau. Elle produit de petites fleurs blanches comparables aux renoncules terrestres. De croissance très rapide, elle demande d’être maîtrisée de temps à autre en arrachant quelques touffes pour éviter l’envahissement total.

Les plantes émergeantes

Ces plantes sont destinées à la fois à une utilisation décorative mais permettent aussi d’épurer votre bassin. Ces plantes prennent racine dans l’eau et leur feuilles et fleurs émergent hors de l’eau. Elles sont importantes d’abord pour capter les éléments minéraux dissouts dans l’eau tels que les nitrates ou le phosphore. Elles permettent également d’offrir un abri aux animaux aquatiques présents dans le bassin. Et elles offrent finalement un aspect décoratif qui révélera tout l’intérêt de votre point d’eau. A ce titre il est utile de choisir des plantes qui fleuriront à différents moments de l’année et de tailles différentes afin de profiter pleinement de leurs atours.

N’oubliez pas de faire vos choix également en fonction des différentes profondeurs de votre bassin. Faites attention aux différentes profondeurs pour choisir vos plantes, ou adaptez la profondeur en fonction de la plante choisie, mais prévoyez cela à l’avance.

Plantes aquatiques émergéesParmi ces plantes on peut citer :

  • Le nénuphar, très connu, qui fleurira tout l’été. Ses feuilles sont très utiles pour apporter ombrage et fraicheur dans votre bassin.
  • La Sagittaria graminea : cette plante aux feuilles rubanées produit de jolies fleurs blanches, simples et regroupées en grappes.
  • Scirpus Lacustris ou scirpe des marais : cette plante imposante peut atteindre, dans de bonnes conditions, plus de 3m de haut. Ses feuilles sont plates ou en forme de caniveau et se trouvent en bas sur les tiges vert-gris, rondes et creuses. Les fleurs en forme d’épis oblongs sont rougeâtres et fleurissent entre juin et septembre. Elle se plante à une profondeur de 30 à 60cm dans l’eau.
  • Typha angustifolia ou roseau à massette : très connue aussi, cette plante herbacée. Elle peut se cultiver les pieds dans l’eau, à une profondeur de 15 cm environ, ou sur la berge dans une terre fraîche. La plante peut mesurer entre 1 et 3 m de haut, elle possède des feuilles vertes alternes et étroites. La fleur est composée de deux épis superposés.
  • Iris pseudacorus ou Iris des marais : une magnifique iris caractérisée par un port dressé, une fleur jaune lumineux et des feuilles vertes, longues, en forme de glaive. La tige porte plusieurs fleurs. Elle se plante immergée dans l’eau, pas trop profondément (en dessous de 40cm de profondeur), et peut atteindre les 2m de haut. Spectacle assuré !
  • Cyperus alternifolius ou Cyperus à feuilles alternes : cette plante vivace rhizomateuse ressemble un peu aux graminées et aux laîches. Les tiges poussent de la racine de façon intercalées et irrégulières et se terminent par des feuilles étroites, souples et retombantes, disposées en couronnes et du plus bel effet décoratif.
  • Caltha palustris ou souci des marais : d’avril à septembre, cette plante illuminera les zones peu profondes de votre bassin avec sa floraison en forme de petit bouton doré.
  • Anemopsis californica ou anemopsis de Californie : cette plante convient autant à une plantation dans l’eau, à 10 ou 15cm de profondeur, que sur la berge dans une terre humide. Elle fleurit de mai à septembre et produit de petites fleurs blanches à anthère proéminent.

 

Vous pouvez planter ces plantes directement en pleine terre, mais une astuce consiste à les planter en paniers afin de mieux contrôler leur développement afin d’éviter qu’une plante trop invasive ne prenne le dessus sur les autres espèces.

Les plantes de berges

Le pourtour de votre point d’eau n’est pas à négliger bien entendu. Ici il est nécessaire de bien choisir ses plantes et de ne pas oublier que la berge doit être un espace très humide. Si vous avez opté pour un bassin préformé, n’oubliez pas que la terre autour restera sèche. Il est donc conseillé d’utiliser les espaces peu profonds qui se trouve en périphérie, voir la gouttière, pour aménager les plantes de berge.

Il est également possible d’aménager la partie extérieure avec des rocailles et d’y planter des plantes prévues à cet effet. Ou simplement opter pour une installation sèche autour de l’étang et des plantes de pleine terre.

Ici nous allons surtout nous pencher sur les plantes aquatiques, prévues pour ornementer les berges humides du plan d’eau.

Plantes aquatiques pour berges

 

  • Geum rivale ou benoîte des ruisseaux : cette jolie plante herbacée de la famille des Rosacées est une plante de petit développement, velue et peu ramifiée qui produit une fleur rose retombante qui avec le temps s’élargit pour former une belle touffe dense et fleurie. Les feuilles basales sont en forme de lyre. Elle se cultive plutôt sur la berge dans un sol humide. Mais elle supporte très bien de retrouver son pied immergé temporairement.
  • Géranium palustre ou géranium des marais : ce géranium produit une jolie floraison et préfère être plantée sur la berge dans un sol humide. Elle peut être plantée dans l’eau également à condition de faire émerger son collet hors de l'eau.
  • Eriophorum angustifolium ou Linaigrette : cette plante de berge très décorative avec sa floraison plumeuse qui ressemble à s’y méprendre à des morceaux de cotons. Elle offre un spectacle magnifique qui atteint son apogée un fois bercée par le vent.
  • Carex pendula ou laîche pendante : cette plante est une graminée de zone humide. Les feuilles forment une touffe vigoureuse et gracieuse de 1.5 à 2m de hauteur. Au sommet poussent des épis très décoratifs, retombant donnant un magnifique aspect à la plante.
  • Acorus gramineus Ogon : c’est une plante qui se développe avec des petits rhizomes, lui donnant un aspect de touffe dressée. Son feuillage est semi persistant, vert rayée de jaune.
  • Gratiola officinalis : une jolie fleur d'un blanc rosé en forme de calice avec le tube jaunâtre qui se dresse sur une tige creuse.
  • Juncus effusus 'Spiralis' ou Jonc tortueux : un jonc aux tiges recourbées et tire-bouchonnées lui donnant une forme très graphique et décorative, atypique. La plante peut atteindre 50cm de haut.
  • Spiranthes cernua ou spiranthe odorante :
  • Schizostylis coccinea : une très jolie herbacée florale de la famille des Iridacées, comme les glaïeuls et les iris. Elle se présente sous la forme d'une belle touffe herbacée de longues et fines feuilles vertes évasées, d’environ 50cm de haut. Les épis floraux sont colorés et se dressent au-dessus de la touffe, pour un très bel effet.
  • Primula rosea 'Grandiflora' : une primevère facile de couleur rose vif, qui fleurit dès les premiers signes du printemps.
  • Preslia cervina : original, c’est une menthe aquatique non envahissante aux feuilles agréablement odorantes. Elle pousse sur les berges et jusqu’à 5cm sous le niveau de l'eau. Elle forme une touffe de 30 cm de haut qui s’étale d'environ 40cm de diamètre. Ses fleurs forment de jolis pompons bleus, roses ou mauves. Qui plus est, c’est une plante mellifère.

 

Il existe bien entendu d’autres variétés, disponibles également dans nos jardineries, qui pourront répondent à vos attentes. N’hésitez pas à demander conseil auprès de nos spécialistes en rayon.

Commentaires
Ecrire un commentaire Close Comment Form